Créer un site gratuitement Close

III- Les bonbons, danger pour la santé bucco-dentaire

dent1.jpg

          La carie dentaire est une maladie très répandue dans le monde, qui touche les petits comme les grands. Depuis toujours, qui dit bonbon dit caries et on a longtemps entendu nos parents nous répéter des centaines de fois « Ne manges pas trop de bonbons, tu auras des caries ! » Mais d'où vient l'idée que les bonbons sont la cause des caries ? Nous tenterons donc dans cette partie d'étudier les conséquences des bonbons sur la santé bucco dentaire.

 

 

A) Présentation de la carie.

 

        Tout d'abord, nous avons réalisé une petite enquête concernant le nombre de personnes touchées par cette maladie dentaire. Voici les résultats obtenus sur un échantillon de 100 personnes avec des tranches d'âges différentes :

23.jpg

 

  • D'après nos résultats, seulement 38 personnes sur 100 ne présenterai aucune carie contre 62 affirmant avoir une ou plusieurs caries. Cependant, on peut remarquer que les enfants reste les plus touchés par la carie. Ce petit sondage nous a permis de démontrer que la carie dentaire est une maladie qui touche une grande partie de la population. D'ailleurs, l’OMS (organisation mondial de la santé) a classé la maladie dentaire comme 3ème fléau mondial.
  • A quoi ressemble une dent carié ?

                 → Voici deux dents : l'une étant saine et l'autre ayant une carie. Comparons-les.

24.jpg

  • L'image n°1 est une dent saine, on remarque qu'elle est plutôt blanche et ne présente aucun défaut tandis que l'image n°2 présente une dent cariée. En effet, on voit une cavité noir au centre de la dent, une sorte d'infection de la dent.

Le plus souvent, on peut identifier une carie à vue d'œil. Or, certaines caries ne sont pas visibles à l'œil nu ; il est donc nécessaire d'éffectuer une radiographie chez le dentiste.

                → Voici une radiographie que nous nous avons procuré :

25.jpg

  • La radiographie est une méthode très efficace pour identifier les caries les plus difficilement repérable à l’œil nu, comme les caries inter-dentaire. Les zones en noir sur la radiographie témoignent de la présence de caries.

→ Quels sont les éléments nécessaire à la formation d'une carie ?

                      → La plaque dentaire

           La plaque dentaire est un dépôt blanchâtre à la surface de la dent composée de débris alimentaires mais surtout de bactéries : c'est un amas de colonie bactérienne.  

26.jpg

          En effet, nous avons d'abord pensé que la présence de bactéries sur les dents étaient nécessaires pour qu'une carie se développe. De ce fait, afin de montrer la présence de bactéries sur les dents nous avons réalisés une petite expérience à l'aide d'un révélateur de plaque dentaire. Puis, nous avons rincé notre bouche avec une solution d'eau et de révélateur. Enfin, nous avons observés.

         En présence de plaques, il se présente des zones colorées en rouge dans notre bouche.

27.jpg

 Après une minute de rinçage, la surface des dents est en grande partie colorée en rouge (photo de droite ci-dessus) ce qui témoigne d'une plaque dentaire riche en bactéries.


         → Quelles sont ces bactéries et à quoi servent- elle ?

        La carie se développe dans un milieu acide. En mangeant des bonbons (qui sont particulièrement riche en sucre comme le saccharose), les bactéries de notre bouche et en particulier les streptococcus mutants étant des bactéries cariogènes faisant partie de la plaque dentaire vont déclencher une glycolyse : c'est à dire qu'elles vont dégrader les sucres et vont produire de l'acide lactique qui va recouvrir la dent de cet acide.

 

Voici une petite expérience que nous avons réalisé afin de monter l'action des bactéries sur la dent.

 

                   Matériel :

 

  • Dents humaines (dont deux témoins)

  • Acide orthophosphorique (H3PO4)

  • Seringue

  • eau 

sans-titre-6.jpg

  • Enfin, nous observons :

sans-titre-5.jpg

  •  Les deux dents de droite sont les dents témoins et celles de gauches ont été recouverte d'acide. Ici, la photo ne nous permet pas de voir exactement ce qu'il s'est passé mais à la fin de cette expérience, les deux dents ayant subies l'expérience avaient un aspect "crayeux", et blanchâtre. Elles étaient également moins "glissantes" que les dents témoins. 

         L'émail de la dent est une surface très minéralisée. On peut donc en déduire qu'en présence d'acide, la dent se déminéralise. Donc l'acide que les bactéries rejettent sur nos dents en consommant du sucre va permettre la déminéralisation de la dent qui sera d'ailleurs le premier stade de développement d'une carie. 

 

 

 

 

        B) Les bonbons : aliments cariogènes

 

  •  Les variations du pH buccal

 

       Dans cette partie du TPE ( travaux pratiques encadrés) concernant la carie, nous nous sommes demandées ce qu'il pouvait se passer dans notre bouche lors d'une consommation excessive de sucre. Nous avons dès lors pensé que le pH buccal avait une influence sur la carie.

Nous avons d'abord cherché à connaitre la valeur du pH moyen de notre bouche : il vaut 6,5. Afin de comparer le ph buccal lors d'une ingestion de sucre.

 

Voici un graphique résumant la situation du pH buccal lorsqu'on consomme une trop forte quantité de sucre : 

066.jpg

C'est un graphique représentant la valeur du pH en fonction du temps. Or, on peut le décomposer en trois parties bien distinctes :

55.jpg

  • Dans la première partie, en l'espace d'environ trois minutes, on remarque que le pH buccal diminue puisqu'il chute de 7 à 5,5 : Il s'agit donc ici, d'une production d'acide par les bactéries.

  • Dans la deuxième partie, comprise entre 5 et 10 minutes, le pH est minimum et se trouve en dessous de 5,5 : c'est la déminéralisation.

  • Enfin, dans la troisième partie, au bout de vingt minutes le pH ré-augmente, il y a donc élimination de l'acide produit par les bactéries : c'est la reminéralisation.

 

         Les différentes variations du pH de la salive influence la formation de la carie puisque en dessous de 5,5 il y a déminéralisation de l'émail, c'est à dire que la dent perd ses minéraux ce qui induit une destruction de ses tissus. Afin d'éviter l'apparition d'une carie, il est donc nécessaire que le pH remonte.

 

                La salive, un rôle de protection

 

       La salive est un liquide qui est fluide et naturel crée par les glandes salivaires. C'est une substance qui est présente dans toute les surfaces de la bouche et qui forme une couche protectrice sur la dent.

 

             Le pouvoir tampon de la salive


       La salive joue un rôle de protecteur pour nos dents. C'est une substance contenant des ions minéraux (Ca+ ,PO4) qui vont aider, lors d'une déminéralisation de la dent, à sa reminéralisation.

En effet, c'est elle qui assure la neutralisation de l'acide produit et qui régule le Ph buccal grâce à son pouvoir tampon.

Le pouvoir tampon de la salive est la capacité de celle-ci à se maintenir à un Ph constant (6,5) afin d'empêcher un risque carieux.

 

            Expérience


A l'aide de salive, de bandelettes CRT buffer (qu'on peut trouver en laboratoires d'analyses médicales) et d'une charte de résultats, on peut estimer la neutralisation de l'acide par la salive. Celle-ci n'est d'ailleurs pas la même pour tous les individus d'où l'intéret de la "calculer" afin de déterminer le risque carieux pour chaque individu.

Protocole :

1. On prélève dans un premier temps avec une pipette graduée de la salive, et on en dépose une goutte sur la bandelette CRT buffer.

56.jpg

2. On observe les résultats après 5 minutes et on les compare grâce à la charte de résultats :

- si la bandelette se colore en bleu, alors le pouvoir tampon de la salive est élevé et donc le risque carieux est faible

- si la bandelette se colore en jaune, alors le pouvoir tampon de la salive est faible et donc le risque carieux est    important

- si au contraire la bandelette se colore en vert, alors le risque carieux est moyen

57.jpg

       Pour résumer, les bonbons sont généralement composés de sucre tel que que le saccharose. Or, le sucre est une substance très cariogène car il est utilisé par les bactéries qui les transforment par fermentation en acide, ce qui va dés lors détruire les tissus de la dent. Malgré le pouvoir tampon de la salive, le risque de caries reste cependant élevé après une fréquence d'ingestion élevée de sucre puisque chaque ingestion provoque une chute du Ph et la salive ne peut pas rétablir le Ph lorsque la fréquence d'ingestion est élevée ce qui induit la  dissolution de l'émail et donc une carie dentaire.

 

 


            C) Les trois grandes étapes de l'évolution de la carie



Le développement d'une carie s'éffectue en trois étapes dont la première constitue la déminéralisation de l'émail comme nous l'avons vu précedemment :

1ère étape : L'émail de la dent est attaqué

04e.jpg


2ème étape : attaque du deuxième tissus de la dent : la dentine

05e.jpg

3ème étape : atteinte de la pulpe dentaire

06e.jpg


         D) Et les bonbons limitant le risque de carie, ça existe ?

     

    Il existe plusieurs variétés de sucres mais nous allons voir que certains sucres naturels ou artificiels, les plus sains pour l'organisme et donc pour les dents.


  • Sucre blanc et sucre complet

 

     Voici un graphique représentant le nombre de dents cariées par enfant en fonction de l'âge et du type de sucre que l'enfant consomme :

    ff.jpg

  •  Ce graphique nous montre que le nombre de caries est différent d'un individu à l'autre selon le type de sucre qu'il consomme. On peut constater que plus on consomme du sucre raffiné plus le nombre de caries est important. Donc, le sucre raffiné utilisé pour la fabrication de certains bonbons augmente davantage le risque de caries. Or, une personne consommant que du sucre complet a un risque de caries plus faible voir nul.

 

     

    → Quelle est la différence entre sucre raffiné (ou blanc) et sucre complet ?

     

    - Le sucre blanc : C'est un sucre majoritairement présent dans l'ensemble des aliments que nous consommons. C'est un sucre raffiné, pauvre en vitamine et en sels minéraux, et qui contient uniquement du saccharose pur.

     

    - Le sucre complet : Contrairement au sucre blanc, celui ci n'est pas raffiné et garde donc tout ses sels minéraux et vitamines.

    33e.jpg

  •          Le sucre complet contient 1500 à 2800 mg de sels minéraux tandis que le sucre blanc en contient beaucoup moins, seulement 30 à 50 mg. Le potassium, magnésium et calcium sont des sels minéraux essentiels car ils limitent l'acidité de la salive et limitent la carie car l'émail est un tissu très minéralisé.

    Ils sont tous deux issus de la canne à sucre mais le sucre blanc perd tout ses sels minéraux lorsqu'il est traité, lorsqu'il est raffiné.

     

     

  • Les édulcorants

 

         On peut limiter la carie en remplaçant le sucre par des édulcorants (E 950 à E 967). Ce sont des additifs alimentaires qui ont un goût sucré et qui ont pour but de remplacer le saccharose.

En effet, les édulcorants ne sont pas fermentescibles, c'est à dire qu'ils ne sont pas transformés en acide lactique par les bactéries de la bouche (c'est à dire les streptocoques mutans) et ne provoquent donc pas de chute de pH. De ce fait, cela empêche la formation de caries : ils sont donc non cariogènes. On trouve principalement des édulcorants dans des aliments dit "sans sucre".

Certains édulcorants possèdent un pouvoir sucrant beaucoup plus important que le saccharose, parfois même allant jusqu'à 600 fois le pouvoir sucrant du saccharose. Parmis les quelques édulcorants, on peut trouver par exemple :

 

  • La saccharine E954o1.jpg

 

Formule brute : C7H5NO3S

Masse molaire : M = 7*12+5*1+14+3*16+32,1 = 183 g/mol..

Pouvoir sucrant : 450

DJA (dose journalière admissible) : 5.0 mg/kg

 

  •  

L'aspartame E951:

o2.jpg

Formule brute : C14H18N2O5

Masse molaire : M = 14*12+18*1+2*14+5*16 = 294 g/mol.

Pouvoir sucrant : 200

DJA : 40 mg/kg

 

  • La saccharine et l'aspartame sont des édulcorants intenses : ils ont un fort pouvoir sucrant. L'aspartame est l'édulcorant le plus présent dans les aliments : on le trouve par exemple dans le coca cola Zéro sans sucre . 

o3.jpg


 

 

 

 

  •  

Le xylitol E967

o4-1.jpg

Formule brute : C5H12O5

Masse molaire : M = 5*12+12*1+5*16 = 152 g/mol.

 

  •         Le xylitol est un sucre naturel issu de l'écorce de bouleau, mais qu'on peut fabriquer industriellement. Il est composé d'un certains nombres de groupements -OH : c'est un polyol.

Contrairement aux édulcorants intenses, le xylitol a un pouvoir sucrant faible (à peu près de 1 comme le saccharose). Cependant, bien que tout les édulcorants soient non cariogène, le xylitol serait l'édulcorant « idéal » pour nos dents. Mais alors comment expliquer l'effet anti-cariogène du xylitol ?

 

Comme nous l'avons vu, les streptococcus mutans sont les principales bactéries responsable de la carie dentaire. Or celles-ci ne peuvent pas le métaboliser : le xylitol limite donc les attaques acides sur nos dent. Mais en plus de cela, le xylitol serait capable de provoquer la reminéralisation d'une dent cariée limitant ainsi l'évolution des caries en formation. De plus elle empêcherai également la prolifération des bactéries buccal et favorise la quantité de salive dans la bouche (la salive ayant un rôle de protection sur les dents).

 

  • C'est un édulcorant présent le plus souvent dans les chewings-gums sans sucre :

o5.jpg

  • Avec le xylitol, nous pouvons donc à la fois satisfaire notre goût pour les sucreries et soigner!

Cependant, bien qu'il existe des édulcorants bons pour l'organisme d'autres au contraire le sont moins : c'est le cas de l'aspartame. En effet, cet édulcorant fait l’objet de nombreuses études et de nombreuses polémiques qui ont dés lors permis d'affirmer que l'aspartame et que d'autres édulcorants serait à l'origine de maux de tête, de troubles digestifs, de diarrhées, de trouble de mémoire ou encore de cancer..


 



 




     




 





Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site